Col de Grosse Pierre (954m)


Ridicule. Grotesque. Certes, si l’on suit la route D486 de bout en bout, c’est une montée digne d’un tricycle de bambin. Seulement, il y a une subtilité qui donne du piment à cette courte ascension et que le Tour de France n’a découvert qu’en 2014, soit 101 ans après son premier passage. La route grimpe droit dans la pente à mi-col pour déboucher sur un replat qui plombe le pourcentage moyen avant de finir au col. Du fait, le pourcentage moyen est un leurre qui ne reflète pas ce véritable "mur" en plein milieu de la grimpée.

La présence de carrières et ses blocs monstrueux de granit (Moutier des Fées par exemple) expliquent son patronyme.

Grosse pierre aout 2015 4
 
COTE : 16
Vosges (88) –  Départ :  la Bresse, rond point, puis route à gauche, direction « la Roche »
Longueur :  5 km
Dénivelé : 314m
Pourcentage moyen : 6,3 %
Temps de montée :   19'30  (le  20 Juillet  2017) – Coefficient : 373
Nombre d’ascensions :  5 (plus 12 par la route normale)
Tour de France : 8 ascensions Petit Breton (1913)  Kadri  (2014)

Actualisation 2018 : Toujours aussi raide avec 3 minutes de plus au printemps. Il faut de l'entrainement pour ce genre d'exercice.

Grosse pierre

Ajouter un commentaire

 
×