le Col du Coq (1434m)

Dans la catégorie animalier, nous avons déjà croisé la Biche dans l’Ain et le Chat en Savoie. Voici donc l’animal réveil-matin par excellence. Si le massif de la Chartreuse ne propose que des grimpées aisées, elle réserve deux montées exigeantes depuis la vallée de l’Isère : le Granier, qui propose une pente sensiblement égale à celle de ce gallinacé avec une paire de km en moins. Rien n’est jamais facile sur ces pentes, à commencer par la longue ligne droite et bien pentue pour s’extirper de St Ismier.

Coq 2

COTE : 81
Isère  (38) –  Départ :  St Nazaire, pont le Moulin puis chemin du moulin et chemin du Marival  (D30 puis D30e)
Longueur :  14,4 km
Dénivelé : 1184m
Pourcentage moyen : 8,2 %
Temps de montée :   1h 16’ (le 16 juillet 2015) – Coefficient : 385
Nombre d’ascensions :  2  (depuis les Meunières -mi-col- en 2005)
Tour de France :  2 ascensions  (Arroyo 1984 - d. Roux 1987)

Coq 12Coq 18

Ajouter un commentaire