le Golet de la Biche (1316m)

Soyons honnêtes, le sommet retenu ici n’est pas vraiment l’officiel Golet de la Biche. Celui-ci n’est qu’un de ces fameux « faux-cols » qui démoralisent souvent le grimpeur. On croit en avoir terminé, on a déjà remis le grand plateau et descendu, vainqueur, toute la roue libre, que la pente se dresse à nouveau. Cependant, le plat, la courte descente et la succincte remontée n’ajoutent rien à la difficulté et rendent même cette ascension si régulière et difficile un tantinet moins sérieuse. Comme si, en plein drame Shakespearien, Woody Allen s’était invité.

Biche 9

COTE : 70
Ain  (01) –  Départ :  Gignez, croisement D99 - D123
Finish : croix de Famban 
Longueur :  10,5 km
Dénivelé : 937m
Pourcentage moyen : 8,9 %
Temps de montée :   58’50 (le 14 Octobre 2015) – Coefficient : 377
Nombre d’ascensions :  2  (meilleur temps : 56’30 le 4 Octobre 2014)
Tour de France :  1 ascension (2017 - Primoz Roglic)

Depuis Brénaz : (1298m)

COTE : 41
Ain  (01) –  Départ :  Croisement D123 - D30 
Longueur :  6,1 km
Dénivelé : 550 m
Pourcentage moyen : 9 %
Temps de montée :   40'30 (le 20 Juin 2018) – Coefficient : 442
Nombre d’ascensions :  3

Actualisation 2018 : Je ne sais pas comment je fais, je suis toujours cuit dans cette courte montée bien raide. Peut-être tout simplement parce qu'elle intervient après le Grand Colombier et le Mont du Chat, comme dans ce circuit n°16. Je finirai bien par l'avoir cette Biche...

 

Biche 7

Ajouter un commentaire

 
×