la Planche des Belles Filles (1030m)

Une planche plutôt sacrément inclinée, oui! La singularité de cette bosse (moins de 6km) est qu’elle alterne des pourcentages à deux chiffres puis des instants de replat (relatif) ce qui explique le ridicule pourcentage moyen, spécialement pendant le dernier km qui est un plancher. Sauf que, à l’occasion de son entrée dans le Tour de France en 2012, on a aménagé une ultime pente en la goudronnant. Voilà le piment de l’histoire : les 300 derniers mètres sont un supplice après ce magnifique chemin de croix. S’y sont imposés les vainqueurs futurs des 2 tours de France auxquels cette planche était inscrite.

Planche des belles filles

COTE : 34
Haute Saône  (70) –  Départ :  Croisement D16 - D16e
Longueur :  5,9 km
Dénivelé : 490m
Pourcentage moyen : 8,3 %
Temps de montée :   28’05 (le 27 Août 2015) – Coefficient : 344
Nombre d’ascensions :  9
Tour de France :  3 ascensions  (Froome 2012 - Nibali 2014 - Fabio Aru 2017)

Actualisation 2018 : Encore une grimpée à la Planche cette année... et surement encore en 2019 puisque le Tour de France va inaugurer un nouveau final, pas bitumé cette fois (cela avait été sujet à trop de contreverses en 2012). Ce sera donc sur un chemin de terre battue que Pinot, Froome, Bardet, Majka ou Carapaz pourront lever les bras! A noter que pour ma 9ème grimpée, je ne mets que 33 secondes de plus qu'en 2015. Record à battre l'an prochain! 

Planche des belles filles 18

Ajouter un commentaire