Pipay - les Sept Laux (1600m)

La route dessert en fait deux stations de ski du massif des Sept Laux. A droite, Prapoutel érige ses bâtisses futuristes, témoin du délire architectural des années 70, mais c’est à gauche que l’on préfère virer, la montée est plus longue et l’arrivée plus intime. On ne retiendra pas de grande originalité de cette longue ascension assez soutenue, juste la satisfaction d’avoir gravi l’une des grimpées les plus dures de France.

Pipay 5

COTE : 80
Isère  (38) –  Départ :  Froges, les Champs (croisement)  D250 puis D281 et D281a
Longueur :  19,2 km
Dénivelé : 1360m
Pourcentage moyen : 7,1 %
Temps de montée :   1h 28'35 (le 9 Octobre 2018) – Coefficient : 391
Nombre d’ascensions :  2
Tour de France :  inédit 

Actualisation 2018 : Seconde montée, 3 ans ans jour pour jour (je ne l'ai pas fait exprès). Et 8 minutes de moins (tout est relatif, il est probable qu'en 2015, je devais déjà en avoir dans les jambes). 

Pipay 11

Ajouter un commentaire