Col de la Pierre Carrée (1844m)

 Quoi de plus rébarbatif qu’une montée en station? A l’exception de l’Alpe d’Huez, rien de bien folichon à se mettre sous l’œil. Pourtant, l’ascension de la Pierre Carrée -ce qui revient à monter à Flaine, station créé de toutes pièces en 1968 et exemple du pire en matière d’architecture- présente bien des panoramas sublimes. La raison? On évolue quasiment tout le temps à découvert, la forêt n’est là que pour agrémenter le paysage. Ca débute par des flancs de falaise particulièrement impressionnants, puis on s’enfonce par quelques lacets avant de trouver un premier replat au niveau de Arâches puis, une paire de kilomètres plus haut, la traversée des Carroz permet de souffler. Ensuite on gravit la montagne comme on prendrait un escalator sublime. La vallée de l’Arve se creuse, laissant une ouverture sur le massif des bornes et, dans notre dos, la plaine de Bonneville et le Môle, pointe isolée facilement reconnaissable.

Pierre carree 

COTE : 72
Haute Savoie (74) –  Départ :  Rond-point de la Balme D1205 - D6
Longueur :  21 km
Dénivelé : 1349m
Pourcentage moyen : 6,4 %
Temps de montée :  1h 30’30 (le 18 Août 2015) – Coefficient : 401
Nombre d’ascensions : 4   - meilleur temps : 1h 28’20  (31 octobre 2014)
Tour de France :  Inédit

Pierre carree 16Pierre carree 2

Ajouter un commentaire