Col de Rousset (1254m)

On a déjà tant vanté un peu partout les beautés du Vercors que je n’y reviendrai pas ici. Le Rousset permet l’entrée par le sud dans ce sanctuaire de falaises calcaires émergent d’une forêt dense. Tout l’intérêt de l’ascension, outre sa facilité déconcertante (moins de 5% de pente moyenne), réside dans le paysage qu’elle ne cesse de laisser se déployer. Ses amples lacets permettent une vision grand angle et donnent l’impression de s’élever gentiment dans un cadre grandiose. On n’atteint pas à proprement parler le véritable col géologique puisqu’un tunnel permet son franchissement, on sent d’ailleurs que la route s’incurve légèrement à mi-tunnel : on est au sommet. A noter qu’un ancien tunnel creusait la montagne plus à droite (on aperçoit un semblant de route sans issue).

Rousset 11

COTE : 29
Drome (26) –  Départ : Chamaloc (entrée, au niveau du pont) (D518) 

Finish : born au milieu du tunnel
Longueur :  14?8 km  
Dénivelé : 729m  
Pourcentage moyen : 4,8 %  
Temps de montée : 50414  (le 13 Août 2017) – Coefficient : 413
Nombre d’ascensions : 3
Tour de France :  3 ascensions  (Bernaudeau 1984 – O’Grady 1998)

Actualisation : Je ne m'en lasserai jamais. Le cicruit n°15 permet de parcourir ces somptueux virages dans les deux sens.

Rousset 8Rousset 25

Ajouter un commentaire