Up to Tignes (2087m)

C’est incontournable, à faire une fois dans sa vie. J’ai eu de la chance, finalement la circulation n’a pas été trop pénible sur cette route si fréquentée qui monte à Val d’Isère. En obliquant vers Tignes, on s’épargne la succession dangereuse de tunnels plus ou moins bien éclairés (là, je déconseille vivement). A part deux ou trois lacets, la route file en ligne droite pour traverser le barrage de Tignes, qui a englouti en 1952 toute une vallée et ne présente qu’un seul attrait, aujourd’hui quasiment effacé : une fresque peinte à la fin des années 80 par Jean Marie Pierret représentant Hercule sur 18 000 m².

Le final est éprouvant bien que le pourcentage n’affole pas le compteur. On aime ou on n’aime pas l‘architecture de ces nouvelles stations de masse, force est de reconnaitre que la combe où se répand la station est superbe, entourée de montagnes souvent encore blanchies en début de saison. Je fais débuter la grimpée proprement dite lorsque la pente se corse, mais rien n’empêche de s’échauffer un peu sur des pentes débonnaires et dépasser ainsi les 30km d’ascension en poursuivant (temps de récupération) jusqu’au bout du Val Claret où vous attend une benne grimpant sur le glacier où l’on skie TOUTE L’ANNée. 

Tignes 305

COTE : 57
Savoie  (73) –  Départ :  1km après le lieu-dit Viclaire, au niveau du panneau virage à droite (entrée de carrières) -  D902 puis D87a (barrage de Tignes)
Finish : Maison de Tignes (rond point)
Longueur :  19,7 km
Dénivelé : 1165  
Pourcentage moyen : 5,9 %
Temps de montée :   1h 15’20  (le 4 Aout 2016) – Coefficient : 388
Nombre d’ascensions :  1
Tour de France : 1 ascension -  Rasmussen (2007)

TIGNES l’INtégrale   (2145m)
COTE : 48
Savoie (73) - Départ : Bourg St Maurice, rond-point Intermarché
Finish : Val Claret, route du golf, parking avant l’entrée du tunnel
Longueur : 30,9 km
Dénivelé : 1338 (plus 50m)
Pourcentage moyen : 4,3 %
Temps de montée : 1h 41’30  (le 4 Aout 2016) - Coefficient : 439

Tignes 267

 

Ajouter un commentaire