Emosson (1965m)

J’en rêvais depuis des années. Je connais bien ces deux lacs d’altitude pour les avoir longé croquenots aux pieds dans l’ascension orientale du Buet, mais je n’étais jamais venu m’y frotter avec une paire de  pneus aux pieds. Cette grimpée vaut le détour. D’abord on en prend plein la vue, ensuite plein les mollets. Le final est costaud. Et puis cette cote qui m’est chère. Néanmoins, parvenu au barrage du premier lac, je fus stoppé par l’intransigeance typique du fonctionnaire Suisse : des travaux interdisaient d’aller plus loin. J’ai donc juste le souvenir pédestre de l’ultime rampe menant au lac supérieur : est-il seulement possible de rester en équilibre sur le vélo?  
A Finaut, je me suis planté. Il faut virer à droite pour surplomber la route afin de traverser le bourg et se coller à la première rampe sérieuse. 

Emosson 9
 
COTE : 68
Suisse –  Départ :  Pont-tunnel sur le torrent l’Eau Noire
Longueur :  10,7 km
Dénivelé : 935m  
Pourcentage moyen : 8,7 %
Temps de montée :   1h 01’20  (le 6 Juin 2016) – Coefficient : 394
Nombre d’ascensions :  1
Tour de France : 1 ascension  -  Zakarin  (2016)

Emosson 21

Ajouter un commentaire