le Col de Morbieux (791m)

Si je n’étais pas originaire de cette tendre et douce vallée de la Moselotte, nul doute que cet appendice n’aurait pas sa place dans ces lignes. Une bonne vingtaine de minutes d’effort sur chaque versant qui n’ont en commun que cette belle forêt Vosgienne typique : résineux mêlés de hêtres et tapissés de myrtilliers. Depuis Saulxures, c’est une grimpée régulière, juste un peu plus facile au départ, proposant deux seuls lacets. Celle venant de Ramonchamp est plus inégale. Un « coup de cul » avant une longe ligne droite en faux-plat jusqu’à l’auberge de Morbieux (plats typiques et tarte aux brimbelles). Là, ça se corse avec de belles rampes sur une route qui ne « rend pas ». Le final permet de souffler ou bien de sprinter, c’est selon l’humeur… ou les jambes!

 

Vallée de la Moselle

COTE : 16

Vosges  (88) –  Départ :  Ramonchamp, scirie (croisement N66)

Longueur :  5,4  km

Dénivelé : 325 m  

Pourcentage moyen : 6 %

Temps de montée :   20’55  (le 3 Septembre   2015) – Coefficient : 386

Nombre d’ascensions :  12

Tour de France : inédit

 

 

Vallée de la Moselotte

COTE : 18

Vosges  (88) –  Départ :   Saulxures, pont voie rapide

Finish : panneau limitation vitesse (40 kmh)

Longueur :  5,2  km

Dénivelé : 331 m  

Pourcentage moyen : 6,4 %

Temps de montée :   21’10  (le 3 Septembre   2015) – Coefficient : 384

Nombre d’ascensions :  5

Actualisation 2018 : Une seule grimpée depuis Ramonchamp au terme d'une sortie incluant Ballon d'Alsace, Planche des Belles Filles et Ballon de Servance et la fraicheur d'une fin d'Octobre.

Ajouter un commentaire