le Col de Péguère (1375m)

Uniquement pour l’anecdote bien entendu. Déjà, en dessous de 10km, un col n’est pas vraiment « un col » pour mes mollets de grimpeur, mais celui-ci se divise en deux parties bien distinctes. D’abord, une montée simple de 6km qui se poursuit jusqu’au col de Port (répertorié plus loin dans cette liste pour son versant oriental). Puis, on change de route à gauche et les 3km et demi restants vont se graver profondément dans notre inconscient, sinon dans nos cuisses. Aucun répit. A faire au moins une fois, à l’instar du versant occidental du Grand Colombier, histoire de pouvoir dire plus tard  à ses petits enfants : « j’y étais ».

Peguere 4

COTE : 49  (Mur de Péguère 42)
Ariège (09) –  Départ :  Massat (sortie, pont)  D618 puis D17 (le mur)
Longueur :  9,5 km  (le mur : 3,6 km)
Dénivelé : 745m  (le mur : 428m)
Pourcentage moyen : 7,8 %  (le mur : 11,p%)
Temps de montée :   47’45  (le mur : 25’20) (le 25 Septembre 2015) – Coefficient : 385  (le mur : 355)
Nombre d’ascensions :  2
Tour de France :  2 ascensions  (Casar 2012 - Warren Barguil 2017)

Actualisation : Point d'orgue du circuit n°17, ce fameux "mur" m'a réservé encore quelques belles contractions d'abdominaux. Impossible de faire autrement que se hisser sur les pédales.

Peguere 10Peguere 13

Ajouter un commentaire

 
×