Station de la Toussuire (1705m)

En une dizaine d’années, cette station des Sybelles est devenue l’un des points chauds du Tour de France qui y a fait escale à trois reprises. Loin d’égaler la montée de l’Alpe d’Huez (bien que son dénivelé lui soit supérieur de quelques mètres), ce final mérite le détour. Ou les détours. Quatre solutions sont proposées pour atteindre la Toussuire. La voie royale, empruntée par les pros, grimpant par son flanc Est et traversant la station du Corbier, proposant des pentes très inégales. Monter directement par la Rochette fait gagner 2km et ajoute du pourcentage. Enfin, depuis St Jean, on peut lui préférer la route, moins empruntée et plus tortueuse de Jarrier. L’ultime itinéraire est celui de St Pancrace (route à droite au niveau des carrières). De quoi s’amuser une fois de plus en Maurienne.

COTE : 59
Savoie (73) –  Départ :   St Jean de Maurienne, rond point de la gare  - D926 puis D78 et D78a pour une ascension par Corbier
Longueur :  17  km
Dénivelé : 1168m
Pourcentage moyen : 6,9 %
Temps de montée :   1h 13‘ (le 19 Juillet 2015, étape du Tour) – Coefficient : 398
Nombre d’ascensions :  5
Tour de France :  3 ascensions  (Rasmussen 2006 - Nibali 2015)

Grimpée directe par la Rochette:

COTE : 71
Savoie (73) –  Départ :   St Jean de Maurienne, rond point de la gare  - D926 puis D78 
Longueur :  16,1  km
Dénivelé : 1168m
Pourcentage moyen : 7,3 %
Temps de montée :   1h 19'10 (le 21 Aout 2017) – Coefficient : 407

Nombre d'ascensions : 2

Actualisation : Final du circuit n°2, je préfère cette directissime au détour par Corbier que le Tour de France emprunte. Une fois encore, c'est dans une étuve que l'on s'extrait de St Jean de M. Le reste est tout simplement superbe, avec une vue sur les aiguilles d'Arves.

Toussuire 1Toussuire 3

Ajouter un commentaire