n°20 - le Portet

le Col du Portet (2214m)

Enfin! Grâce au Tour de France, ce col qui me narguait à chaque grimpée au Pla d'Adet par ses lacets superbes mais inabordables en simple vélo de route, est accessible. Bon, le revêtement est grossier, souillé par les déjections des moutons qui seront vos seuls supporters (gare à ne pas crever ici, bonjour l'état des mains après avoir manipulé les pneus maculés de...). Finalement, ce n'est pas l'enfer prévu par les chiffres (1 point du Ventoux) et le plus dur reste la première partie, commune au Plat d'Adet. Ensuite, les lacets coupent un peu la pente. Le panorama? Il est omni-présent! Et on débouche, après un tunnel sorti de nulle part, au milieu de nulle part, juste bordé par l'arrivée d'un télésiège. Un gros morceau. Désormais obligatoire.

 

 

Les photos dans l'album photo, catégorie Pyrénées

 

COTE : 102
Haute Garonne (31) – Rond-point de Vignec, D123 - à droite à Espiaube
Longueur :  16 km   
Dénivelé : 1399 m  
Pourcentage moyen : 8,7 %   
Temps de montée : 1h 25’20 (le 23 Juillet 2018) – Coefficient : 320
Nombre d’ascensions : 1
Tour de France : 1 ascension - 2018 (Quintana en 50')

Actualisation 2018 : J'avais 2 semaines entre son inauguration le 8 Juillet et l'arrivée du peloton le 25 Juillet. Deux semaines sans voitures nous promettait-on. Bien. Sauf que le matin où j'ai entrepris la grimpée, des 38 tonnes montaient le matériel... 35 minutes de plus que Quintana, mais tout juste séparé d'Alaphilippe de 20 minutes, il est vrai que, l'étape lui échappant, il a dû monter "en touriste". 

Ajouter un commentaire